Ma quête de Sang

Avec un titre pareil, il manquerait plus qu’on me trait de vampire (loool). Loin s’en faut. Ma quête de sang est le titre d’une aventure véuce le mercredi 08 Mai 2013.

Image

En effet, je reçois ce jour-là un appel de ma soeur qui vit dans la ville de Toumodi (200km) d’Abidjan. Sa fille, ma nièce de 3 ans souffre d’une sévère anémie, il lui faut absolument du sang.

Mais problème, il n’y a pas une seule poche de sang dans la zone qui convienne à son cas (B-). Je suis donc dans l’obligation de trouver ce sang ici à Abidjan et le faire parvenir à Toumodi et tout ça dans la même journée car la petite est en grand danger. Il est déjà 11h30.

Avec l’image de ma nièce chérie sur ce lit d’hôpital, j’enchaîne les dépassements mais e vais aussi vite que me permet le code la route car le pire serait de me faire arrêter par la police ou de faire, pire, un accident. L’embouteillage éternel sens Cocody-Plateau fait bouillir mon sang. Mais 60 longues minutes plus tard, me voici à la banque de sang. Je me disais « ouf », jusqu’à ce que je vois cette foule hétéroclite, nombreuse en quête tout comme moi du liquide précieux. Mince.

La mission pour ce jour semblait quasi-impossible. Mais je me rappelle que j’ai déjà été acteur dans un film du même titre MISSION IMPOSSIBLE (je plaisante, j’ai juste regardé toutes les saisons). J’entends les plaintes:  » on est là depuis 5h du mat »,  » j’étais là hier j’ai pas eu de sang » et moi qui fait: »Mon Dieu, c’est quoi ça ». Un volontaire m’explique le parcours du combattant et là, je me dis que j’aurai absolument besoin de forces invisibles pour accomplir cette mission.

Primo, une petite prière dont j’ai seul le secret, puis un contact avec ma mère dont les prières sont toujours acceptées, ne me demandez pas pourquoi.

deucio, je m’asseois dans la salle d’attente climatisée, je fais le vide autour de moi et je me concentre pour un exercice mental de visualisation créatrice. Dans mon nouveau monde, je vois un homme m’aider, un médecin dans sa blouse blanche, il me trouve le sang. j’y crois fort, j’y crois dur comme fer et mieux je sais Dieu le fera, j’en ai l’intime conviction. On m’avait dit qu’il fallait connaître quelqu’un et/ou rentrer dans le contexte (corruption) pour être servi rapidement. Je ne conaissais personne et l’idée du contexte me déplaisait fortement.

Tercio, il faut passer à l’action. Je demande le bureau d’un médecin afin de valider mon bon mais c’étaiit plus pour l’avoir en face et tenter ma chance. Manque de pot, son bureau est fermé. je retourne m’asseoir toujours aussi positif. je ne bouge pas car je sais qu’il passera par ce chemin. D’ailleurs, je concentre mes pensées là-dessus, il faut qu’il sorte de son trou. je demande à un employé de me montrer le Dr T. s’il passe par là. 2 min plus tard, un homme grand de taille et costaud passe dans une blouse blanche, mon sauveur.

Une fois dans son bureau, je commence par le « DaleCarnegier » (verbe inventer par moi pour parler des techniques de Dale Carnegie tirées de Comment se faire des Amis).

Image

Moi: Vous êtes débordé par ici Dr

Dr: C’est peu dire Monsieur

Moi: C’est ma première fois ici, et j’avais jamais imaginé le travail formidable que vous abattez ici. Cela me donne l’idée d’un documentaire ou d’une enquête.

Dr: Vous êtes journaliste ?

Moi: Non, représentant d’une chaîne de télévision panafricaine VOXAFRICA

Dr: ah ok, je connais. En tout cas, on sera ravi.

Ensuite la conversation revient sur le cas de ma nièce. Il n’y avait plus que 2 poches de sang B-. Et dehors, il y avait une centaine de personnes qui attendait et personne ne savait combien voulait du sang B- pédiatrique. Il regarde encore une fois le bon de l’hopital, et il se rend compte que le sang doit partir à Toumodi pour transfusion immédiate. Et là, il me dit: « Allez, tenter votre chance dans la file d’attente et s’il n’y a pas d’issue, revenez me voir ». Cela faisait déjà 2h que j’étais à la banque de sang. Quelle galère.

Une heure plus tard dans la queue. Zéro goutte de sang mais beaucoup de coups de fil de ma famille. J’étais le héros du jour que tout le monde attendait. Si j’avais une arme, j’aurais pris un otage pour avoir ce sang…j’ai vu trop de films en fait (rires).

J’ai la géniale idée de retourner au lieu où toute ma chance avait commencé, la salle d’attente. Tellement fatigué, je commence à cligner des yeux quand comme dans un rêve, je revois le même médecin qui me fait signe de le suivre. Yes, I believe in Miracles. Il rentre dans une sorte chambre froide sans doute pour voir si dans les dernières livraisons, il y’a du sang B-. Il va lui-même déposer mon bon à la caisse et là je n’ai plus besoin d’attendre qu’on appelle…1h plus tard. Il est 16h30 quand j’ai le sang précieux entre mes mains. Mets, ce n’est pas tout, le sang doit arriver à Toumodi.

Course poursuite contre le temps, embouteillage Treichville à la montée du pont Houphouet, direction gare de Toumodi car ma voiture, ni moi-même en état de fatigue et traitant un palu n’étions en mesure de conduire sur une telle distance. Et, comble du bonheur, un véhicule partait pour Toumodi, j’arrive à temps avec mon colis. Il est 17h30. Le colis est livré aux environs de 20h, direction hôpital de Toumodi pour la transfusion.

Mais ma poche de sang tant adorée n’a pas pu être transférée à ma nièce…car une heure avant, l’hôpital avait obtenu du sang B- et elle avait été transférée immédiatement. Ma poche a donc remplacée celle de l’hôpital. Imaginez mes sentiments en ce moment. J’étais quand même un héros, un vrai de vrai. Ma nièce chérie ROKYA est rentrée le lendemain à la maison et se porte comme un charme.

Leçon de l’aventure: Disposer son esprit à croire aux miracles et agir en conséquence.

Image

Advertisements

A propos gorouadama

Adama GOROU is a pasionnate entrepreneur, coach and trainer in leadership and selfgrowth. He has +10 years of work experience in advertising and media. He is CEO of A+ COACHING, the training company through which he lives his life mission of helping people grow by providing them the inspiration and the tools. He believes in a better world shaped by better men and women. He is engaged in many causes as climate change, youth leadership and women empowerment. Through the past years, Adama was awarded with many prizes and distinctions: - Selected as member of the group “New leaders of the future” by CRANS MONTANA FORUM (Switzerland) - Nominated in the top 100 of young economical African leaders under 40 by Institute Choiseul (France, Paris) - Ranked in the top 30 of africa French speaking countries entrepreneurs to follow on twitter. - Selected for the program Young African Leaders Initiative of President Barack OBAMA Adama dream about building up an incubator for young innovative entrepreneurs and a center for ethical leadership as a way to create a new generation of African leaders engaged in social change.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s