Quand on aime, on ne compte pas

ImageCombien d’heures travaillez-vous par semaine ? si vous arrivez à répondre automatiquement 40 heures, alors j’en déduis que vous recevez un salaire à la fin du mois en tant qu’employé. 8h x 5 jours de travail : 40 heures de travail. Calcul simple.

Ce n’est pas aussi simple pour tout le monde et surtout pour les entrepreneurs. La plupart d’entre eux ont du mal à répondre à cette question. Tellement plongés dans leur activité qu’ils leur devient quasiment impossible de compter les heures.

La relation de l’entrepreneur au temps de travail est pareille à celle d’un passionné pour l’activité qui le fait vibrer. Et, comme le dit l’adage « quand on aime, on ne compte pas ». On ne compte pas les heures, les nuits blanches, les longs week-end, etc. Du coup, il se pose toujours la sempiternelle question de l’équilibre en vie professionnelle et vie familiale. Difficile équation pour quelqu’un qui de toute manière n’a jamais l’impression d’être entrain de travailler.

Je me suis surpris hier dimanche au bureau à réaliser que j’y ai été tout le week-end, dtotalisant 12 heures supplémentaires sur les heures de semaine que je ne compte pas. Le pire est que cette situation est d’une telle normalité dans ma vie d’entrepreneur qu’au bout du compte mes dernières vraies vacances remontent à des temps immémoriaux. Je me rappelle juste d’instants d’évasion pendant des voyages professionnels. Des moments d’escape en voyages d’affaires peuvent-ils être considérés comme des vacances ? je ne pense pas.

Une nouvelle semaine commence et je suis résolu à faire le point sur le nombre d’heures que je passe à travailler, au bureau comme à la maison. Oui, malgré mon amour et ma passion pour ce que je fais, j’ai décidé de compter et de bien compter d’ailleurs…mes heures.

Autre chose, c’est décidé…je prends des vacances, bien méritées d’ailleurs. Des vacances sans laptop, tablette, ni smartphone, ni skype, ni…rien. Des vacances « vertes » en quelque sorte.

Mais en attendant, j’ai quelques projets à sortir du « pipe » qui méritent à n’en point douter plus que les 8hx5j classiques. Mais, c’est promis en Septembre, je raccroche et là je ne compterai pas les heures de vacances.

Bon début de semaine à tous les entrepreneurs et autres « work-alcoholic » et vendredi soir, n’oubliez pas de faire le décompte de vos heures.

Publicités

A propos gorouadama

Adama GOROU is a pasionnate entrepreneur, coach and trainer in leadership and selfgrowth. He has +10 years of work experience in advertising and media. He is CEO of A+ COACHING, the training company through which he lives his life mission of helping people grow by providing them the inspiration and the tools. He believes in a better world shaped by better men and women. He is engaged in many causes as climate change, youth leadership and women empowerment. Through the past years, Adama was awarded with many prizes and distinctions: - Selected as member of the group “New leaders of the future” by CRANS MONTANA FORUM (Switzerland) - Nominated in the top 100 of young economical African leaders under 40 by Institute Choiseul (France, Paris) - Ranked in the top 30 of africa French speaking countries entrepreneurs to follow on twitter. - Selected for the program Young African Leaders Initiative of President Barack OBAMA Adama dream about building up an incubator for young innovative entrepreneurs and a center for ethical leadership as a way to create a new generation of African leaders engaged in social change.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Quand on aime, on ne compte pas

  1. Jacques dit :

    J’ai donné ainsi sans compter pendant des années. J’ai donné à mon travail que j’aimais Au point d’oublier que d’autres personnes m’aimaient aussi, avaient besoin de moi. Seul le travail comptait. Je disais travailler dur pour eux.
    Mais j’ai fini par comprendre. Après être descendu dans le creux de la vague. Le burn out! Les hospitalisations à répétition. Maintenant, je travaille toujours mais je prends du temps pour moi, pour ceux que je j’aime et qui m’aiment. Cela n’entame en rien mon efficacité. Bien au contraire! J’ai plus de sérénité
    Depuis un tel changement, je n’ai plus été hospitalisé pour raison de maladie.
    J’ai compris trois choses:
    1- Quand on aime, on croit que l’on aime indispensable. Que tout s’arrêtera sans nous. C’est faux! Le monde continuera de tourner avec ou sans nous!
    2- Qui veut aller loin ménage sa monture. Vieil adage mais plein de bon sens et de vérité.
    3- Ne jamais consumer sa mèche par les deux bouts.

    Juste un point de vue qui reste la vue à partir d’un point

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s