Si je meurs ce soir !

Hegel ne croyait pas bien dire lorsqu’il prononçait ses paroles «  Tout ce qui est évident parce qu’il est évident n’est pas évident ». Nos sens nous trompent, l’habitude nous aveugle, le confort nous rend insouciant. Quand tout va bien…il est évident de se réveiller de bon matin, il est évident de prendre une douche et savourer un petit déjeuner copieux avant de profiter de la chaleur du beau soleil d’Afrique.  Il est tout aussi évident de marcher, de courir, de rire, de parler…bref, de faire toutes ces « petites » choses si naturelles, si évidentes.

Tellement évidentes qu’on en oublie presque qu’on aurait pu ce jour-là, ne pas manger, ne pas sauter, ne pas rire….simplement ne pas se réveiller ! On aurait pu dormir de ce sommeil profond que rien ne perturbe. Ce sommeil éternel. Lorsque nous retrouvons nos lits après une journée harassante, nous nous demandons rarement ceci : «Et  SI je meurs ce soir ? »

Image

«Et  si vous mourrez ce soir ? » Non, ce n’est pas une prophétie, je ne souhaite évidemment la mort de personne, au contraire, dans ma vision, vos cheveux blancs l’emportent de loin sur les noirs et vous n’arrivez plus à compter vos nombreux arrière-arrières petits fils.

Mais supposons un instant que la rencontre avec l’Ange de la mort se fasse ce soir.  Imaginez que le Destructeur des Délices terrestres croise votre chemin ce soir même. Quels seraient vos motifs de satisfactions, vos craintes, mais aussi et surtout vos regrets ?

Selon Bronnie Ware une infirmière autrichienne qui a suivi et accompagné de nombreux  patients en fin de vie, 5 regrets majeurs assaillent les mourants.  Dans son livre, « le top 05 des regrets des mourrants », elle nous apprend des choses très intéressantes.

Alors, découvrons maintenant ce que vous serez le plus susceptible de regretter si d’aventure…votre flamme de vie s’éteignait ce soir.

Image

En tête du classement des regrets vient le regret de n’avoir pas vécu conformément à ses attentes, à ses rêves et au contraire d’avoir mené une vie qui faisait plus plaisir aux autres qu’à soi-même.

A ce stade, nous additionnons les rêves abandonnés, les décisions et surtout les indécisions qui nous ont conduites dans des sentiers que nous n’aimions pas. Nous regrettons le choix de notre emploi dicté par nos parents. Nous maudissons la peur qui nous a tétanisés quand l’envie nous prit de changer de vie. Les projets de voyage jamais entrepris, le livre qui ne sera jamais publié, le talent d’artiste jamais exploité.

La 2e position est occupée par un regret exprimé le plus souvent par les hommes. Celui d’avoir travaillé si dur. Les heures supplémentaires, les missions interminables, les projets à l’autre  bout du monde…pour accroître le CA, les bénéfices…pour finalement accumuler les pertes. Perte de l’affection de ses enfants et de l’amour de son épouse, perte de moments de qualité qu’aucun salaire ne pourra remplacer.

Classé 3e le regret de ne pas avoir eu le courage d’exprimer leurs sentiments. On se souvient qu’on n’a pas assez dit des paroles aussi simples que : « je t’aime », « Pardonnes moi », ou simplement exprimer son amertume, sa colère. Ce faisant, ces émotions se sont transformés en dose de poison rendant notre vie totalement médiocre.

Au rang  4 des regrets celui de ne pas être restés en contact avec leurs amis. Toujours partis, toujours occupés, il n’est pas évident de maintenir les liens d’amitié. Pourtant, on regrettera le peu de cas que nous avons fait du temps accordé à nos amis.

Et en 5e et dernière position. Le regret de n’avoir pas choisi d’être plus heureux.  Comme une révélation de dernière minute hélas. Nous nous rendons compte qu’être heureux étaient à notre portée. Nous n’avions qu’à le décider, c’était un choix plutôt qu’un ensemble de conditions ou de circonstances. Nous avons préféré vivre dans les limitations que nous imposaient nos peurs au lieu de la plénitude qui nécessitait un changement parfois radical mais point regrettable.

A ce stade de mon propos, vous avez 02 bonnes nouvelles. La première vous connaissez maintenant la liste des regrets et la deuxième vous ne mourrez pas ce soir inchallah et avec un peu de chance vous aurez des milliers d’autres levers de soleil à voir. Alors, il ne tient qu’à vous d’ éviter le TOP 5 des regrets.

Pour cela : Prenez votre vie en main et vivez pour vous-mêmes en priorité. Trouvez l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Ne vous privez pas d’exprimer vos sentiments les plus profonds, dites à vos proches combien vous les aimer, effet bénéfique sur la santé. Chaque semaine, faites comme moi, invitez, un ami à partager un café, et prenez le ferme engagement d’être heureux…chaque jour.

 Quant à moi, si je meurs ce soir…comment ne pas avoir de regrets ! J’en aurai certainement. Cependant, si je meurs ce soir, je voudrais que mon épouse pleure le grand amour de sa vie, mon fils le père protecteur et attentionné, ma mère le fils respectueux, ma fratrie le frère digne, mes amis le compagnon fidèle, ma communauté le bâtisseur, …les toastmasters un membre de qualité. Telle est ma feuille de route et les raisons qui m’obligent à me lever le matin, à arpenter les chemins parfois sinueux de la vie, à tout donner afin que le moment venu, mes regrets n’aient que la taille d’une île desséchée et déserte dans l’immensité d’un océan de bonheur.

Si je meurs ce soir,… on en parlera peut être pas au journal de 20h  mais  j’espère que mes propos resterons un souvenir immarcescible dans vos cœurs et transformerons vos vies avant que le feu du temps ne consume la bûche de vie qui vous reste.

Adama GOROU

Coach Formateur en leadership et développement personnel
Founder A+ Coaching

Publicités

A propos gorouadama

Adama GOROU is a pasionnate entrepreneur, coach and trainer in leadership and selfgrowth. He has +10 years of work experience in advertising and media. He is CEO of A+ COACHING, the training company through which he lives his life mission of helping people grow by providing them the inspiration and the tools. He believes in a better world shaped by better men and women. He is engaged in many causes as climate change, youth leadership and women empowerment. Through the past years, Adama was awarded with many prizes and distinctions: - Selected as member of the group “New leaders of the future” by CRANS MONTANA FORUM (Switzerland) - Nominated in the top 100 of young economical African leaders under 40 by Institute Choiseul (France, Paris) - Ranked in the top 30 of africa French speaking countries entrepreneurs to follow on twitter. - Selected for the program Young African Leaders Initiative of President Barack OBAMA Adama dream about building up an incubator for young innovative entrepreneurs and a center for ethical leadership as a way to create a new generation of African leaders engaged in social change.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Si je meurs ce soir !

  1. Coulibaly Bakary dit :

    trop d’émotions! de réflexions et de méditations pour cet article! merci ainé

    J'aime

  2. georgina medogam-Nankam dit :

    Bon discours Adama !!! coe d’hab d’ailleurs … mais plus k d’hab le thème évoqué est assez evoquateur de la place que nous accordons à ttes ces choses ki occupent et parfois encombre nos vies !!!
    je vais le partager avec des amis
    thx man !!!

    J'aime

  3. mattiepaule dit :

    j’avais besoin d’un tel message pour m’aider mes prises de décisions. Merci et vous avez du mérite.

    J'aime

  4. Tim dit :

    Je constate en lisant ton article que tu accordes beaucoup d’importances aux regardes des autres. « Ma femme… Mon fils… Et amis…. Je pensais que le MSG de ton article était de vivre pr soi, de s’accomplir en tant que personne, pas de satisfaire le besoin des autres. Du coup j’ai pas l’impression que tu ais répondu à la question. Alors je te la repose. Si tu meurs ce soir quels seraient tes regrets, et tes satisfactions?

    J'aime

    • gorouadama dit :

      Hello TIM
      Ton msg m’a bien fait sourire. Effectivement, je prône le fait de vivre une vie pleine pour soi. Vivre pour soi, c’est vivre pour les choses et les personnes qui sont importantes pour nous. Pour moi, la famille en premier lieu, et c’est pourquoi cela fait partie de ma feuille de route d’être le meilleur mari, le meilleur père, le meilleur fils, le meilleur frère possible…mais aussi le meilleur ami car mes amis fidèles et sincères font partie de ma famille au sens large. Je ne le fais pas pour leurs regards mais pour moi meme. Car c’est tout cet ensemble de personnes qui me font me sentir bien dans cette vie et en accomplissant ma mission vis à vis d’eux, je m’épanouis et je suis heureux.
      Alors, si je meurs ce soir mes regrets seront nombreux car il y beaucoup de choses que je n’ai pas encore réaliser. Néanmoins, je serais satisfaits de contribuer à changer quelque chose dans la vie des gens par mon travail de coach formateur et d’orateur professionnel. Je serai satisfait d’être pour l’instant une source de fierté pour ma mère et ma famille en général. Et bien sûr, etc et etc… Merci encore pour tout !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s