Devenir le meilleur de soi-même

   Young_Artist_Award Combien de fois, n’ai-je pas entendu des gens dirent que leur situation est satisfaisante….en comparaison à celle d’un tel. Oui, il est tout à fait normal d’être satisfait de sa situation mais cela ne devrait pas être en comparaison à celle d’une autre personne.

    Vision et voisin. Chacun porte ses rêves et sa vie sur ses propres épaules. C’est un lot de consolation assez maigre que de juger de sa situation uniquement à l’aune de celle de son voisin. C’est totalement manquer de vision même si les mots « voisin » et « vision » comportent les mêmes lettres.

    C’est ainsi que nous comparons nos réalisations à celles de nos promotionnaires, de nos amis d’enfance, de nos collègues, de nos frères et parfois même de nos parents. Comme si le fait d’accomplir plus que son père était le seul critère pour juger de son propre succès.

    Les indicateurs du succès. Cette habitude prend sa source dans la manière même dont la société dans laquelle nous vivons envisage le succès ou la réussite. Si notre société compte le succès à coups de nombre de maisons, de voitures, d’argent, de célébrité, de position, etc… Il est tout à fait normal de développer le réflexe de se comparer aux autres et d’en juger son niveau de succès.

     Cette façon de penser engendre deux grandes conséquences.

     La première est l’auto-satisfaction lorsque les personnes références font moins bien que nous. Dans une famille, l’unique cadre développera sans doute cette autosatisfaction d’avoir réussi comparativement à ses frères et sœurs, par exemple.

    La deuxième, un sentiment permanent d’insatisfaction chaque fois qu’on rencontre quelqu’un qui a fait mieux que nous. Ce peut être le collègue, l’ami d’enfance, ou même le frère de ce cadre qui selon les critères de réussite définis plus haut par la société, aura mieux réussi que lui. Le voilà devenu triste et aigri.

     Les battre tous ? En 2005, le Prince Al Waleed ibn Talal, fondateur entre autres de CITIBANK et actionnaire dans d’innombrables sociétés de dimension mondiale, était classé 6e Fortune au monde. Un journaliste lui demanda au cours d’une interview s’il envisageait devenir un jour la première fortune du monde. Sa réponse fut pleine de sagesse et d’intelligence. Il répondit ceci : « Je peux me réveiller chaque matin et me dire : oui, il faut que je dépasse les 5 personnes devant moi pour devenir l’homme le plus riche du monde mais je préfère regarder surtout les 6 milliards de personnes derrière et rendre grâce à Dieu pour ma place tout en comprenant toute la responsabilité de ma position par rapport au plus démunis». Aujourd’hui en 2013, Al Waleed est classé 20ème fortune mondiale.(http://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Walid_ben_Talal_ben_Abdelaziz_Al_Saoud)

    Vous êtes la concurrence. Le seul concurrent féroce que vous ayez, vous le verrez à chaque fois que vous jetterez un regard dans le miroir de votre salle de bain. Il ne s’agit que de vous en réalité. Tous vos efforts doivent être concentrés sur ce concurrent. Vous devrez l’étudier, connaître ses forces et faiblesses et voir par quels moyens le « battre » en devenant la « meilleure version de vous-même ».

    Allez savoir maintenant pourquoi la célèbre marque de voiture FERRARI a pour slogan « We are the competition » traduction « Nous sommes la concurrence »

    En définitive, devenir le meilleur de soi, c’est engager un processus d’amélioration continue que tout le monde ne souhaite pas entreprendre. Cela exige de l’auto-critique, de l’auto-évaluation, de l’auto-motivation…bref, cela demande de ramener le regard et le doigt accusateur très souvent sur soi et d’accepter de corriger et d’améliorer son attitude…chaque jour.

    Cessons les comparaisons et recherchons toutes les raisons de devenir le meilleur de nous-même en faisant scintiller le diamant qui est en nous !

Adama GOROU

 

Advertisements

A propos gorouadama

Adama GOROU is a pasionnate entrepreneur, coach and trainer in leadership and selfgrowth. He has +10 years of work experience in advertising and media. He is CEO of A+ COACHING, the training company through which he lives his life mission of helping people grow by providing them the inspiration and the tools. He believes in a better world shaped by better men and women. He is engaged in many causes as climate change, youth leadership and women empowerment. Through the past years, Adama was awarded with many prizes and distinctions: - Selected as member of the group “New leaders of the future” by CRANS MONTANA FORUM (Switzerland) - Nominated in the top 100 of young economical African leaders under 40 by Institute Choiseul (France, Paris) - Ranked in the top 30 of africa French speaking countries entrepreneurs to follow on twitter. - Selected for the program Young African Leaders Initiative of President Barack OBAMA Adama dream about building up an incubator for young innovative entrepreneurs and a center for ethical leadership as a way to create a new generation of African leaders engaged in social change.
Cet article a été publié dans Leadership, Selfgrowth. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Devenir le meilleur de soi-même

  1. Mousta dit :

    Merci Adams pour ce texte.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s